Paracas

Nous faisons escale à Paracas, sur la côte pacifique, qui présente plusieurs aires naturelles :
– les îles ballestas, où nous observons une quantité astronomique d’oiseaux (leurs excréments, surnommés l’or blanc, sont collectés et utilisés comme engrais) dont des pingouins
– une réserve nationale, véritable étendue désertique (50mm de pluie par an !) qui fait partie du célèbre désert d’Atacama. Les paysages lunaires que nous admirons sont incroyables et nous rappellent que nous sommes peu de chose.

3 réflexions sur « Paracas »

  • C’est vraiment sympa à vous de nous permettre de voir tout ça! On dévore d’autant plus les photos qu’on sait que vous n’êtes pas si loin de rentrer! Bisous

  • Encore quelques particularités topologiques des lieux, de la faune locale aussi Pour ces dernières les prises de vue sont rares car ce n’est pas évident d’avoir l’animal en pose devant soi et l’appareil photo prêt à prendre la photo. Félicitations pour cette endurance et merci pour toutes ces superbes prises de vue !

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *